English
Page d'accueil

Edito du maire

Tous les 2 mois vous retrouverez sur cette page le mot du maire.

 

Bonjour,

Après un été indien qui a joué les prolongations, nous attaquons la dernière ligne droite de l’année 2018 avec les fêtes de fin d’année en ligne de mire !

Cette fin d’année thermale est un peu perturbée par la fermeture temporaire des Thermes Saint-Roch, en raison de travaux urgents sur le réseau d’assainissement collectant les eaux de rejet des thermes. Tout a été mis en œuvre pour assurer la continuité des soins et un retour à la normale dans les plus brefs délais.

Nos pensées les plus émues vont dans l’Aude, aux victimes et à leurs proches et toute notre gratitude aux services de secours, et à toutes celles et ceux qui sont mobilisés. En ces circonstances dramatiques, j’ai une pensée émue toute particulière pour mon collègue Maire de Trèves, cette commune à nouveau si durement frappée et meurtrie par la folie climatique, après avoir subi la folie terroriste il y a quelques mois.

Je tiens également à vous faire part de mon inquiétude quant au devenir des Fonderies du Poitou, dont l’activité baisse dangereusement du fait de l’abandon du diesel : ce sont 800 emplois directs et quasi autant d’indirects, soit plus de 1 500 emplois qui sont menacés. Ce sont des foyers, parents, amis, voisins de notre territoire, de notre commune qui sont dans l’inquiétude du lendemain. Les élus de l’Agglomération, les Conseillers départementaux et régionaux, les Parlementaires sont tous fortement mobilisés aux côtés des Fonderies et du personnel pour faire pression sur le Gouvernement et Renault, lesquels se doivent d’assurer la reconversion du site et les formations qualifiantes des salariés.

C’est également avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la cessation d’activité de la CMR, l’une de nos dernières entreprises artisanales du bâtiment, qui avait fait la une de notre bulletin de décembre dernier, et le licenciement des salariés. Il est également question du déménagement de l’un de nos garagistes à Pleumartin.

Toute cette réalité brutale de la « vraie vie » doit faire réfléchir celles et ceux qui tombent parfois dans la réclamation « facile », ou voient le verre à moitié vide : bruit des cloches, odeurs de cuisson des commerces de bouche de la place, nuisances sonores dues aux travaux, passage des camions, stationnement le long des commerces, psycho drame lorsqu’un arbre est abattu, craintes à priori du futur voisin.... Je suis de celles qui préfèrent voir le verre à moitié plein : beaucoup de communes de notre Département aimeraient bien avoir à gérer ces « problèmes » de commerces, de trafic, de travaux… reflet d’une commune où il y a de l’ACTIVITE ! Cette dualité entre le verre à moitié vide et à moitié plein trouve sa parfaite illustration au travers du débat animé, et on ne peut plus démocratique, qui a récemment animé le Conseil Municipal quant au devenir de l’ancienne station-service ! Les pieds sur terre, la tête sur les épaules et la modestie de toujours se rappeler que c’est l’activité économique et elle seule qui fait la richesse d’un territoire… Et assure notre crédibilité auprès de nos partenaires institutionnels. Activité => Emploi => pouvoir d’achat - consommation => recettes fiscales. Ce n’est que grâce à cette équation que nos politiques publiques de proximité, sociales, éducatives, sportives, culturelles, patrimoniales, environnementales ne sont possibles, et que nul ne comprendrait qu’elles ne soient pas à la hauteur des attentes de celles et ceux qui les portent, commune ou associations !

L’actualité municipale est dense en cet automne. Les travaux de la salle multivalente et du centre technique municipal sont lancés, sous la houlette de Guy Desard qui a reçu délégation en la matière. Le projet d’aménagement du parc des Confluences a été validé par le Conseil Municipal, il vous sera présenté en début d’année. Ce magnifique projet, financé par la Fondation Eau et Qualité de Vie est orienté sur la pédagogie autour du cycle de l’eau ou l’eau sous toutes ses formes, la restauration du patrimoine du jardin et de la biodiversité.

Du côté de l’office du tourisme et du thermalisme, les équipes sont à pied d’œuvre pour préparer la saison 2019, notamment le bouclage des guides qui seront distribués prochainement.

Le 11 novembre la commune va célébrer, comme il se doit, le centenaire de la fin de la guerre 14-18 ; un bel exercice de devoir de mémoire et de leçon de courage, de respect et d’engagement, pour la jeune génération qui sera mise à l’honneur en cette journée si particulière. L’occasion hélas aussi de redire mon indignation face aux récents actes de délinquance et de dégradations de véhicules par une minorité désœuvrée, en manque de repères, qui aurait bien besoin de retrouver ou de découvrir les valeurs que nous ont léguées ceux qui se sont battus pour notre beau pays.

En Novembre le TRAC produira sa nouvelle pièce, le Père Noël est une Ordure, les Balladins vous présenteront leur nouvelle chorégraphie et le Chœur des Trois Rivières fête ses 20 ans. L’incontournable Salon des Vins et de la Gastronomie sera l’occasion de célébrer les 20ans du jumelage avec Missaglia. Les 14 et 15 novembre prochains, je représenterai la Roche-Posay à Dax au Congrès du thermalisme, qui réunit chaque année la profession et les élus. Puis, très vite, arrive le temps de l’Avent, de la Magie et l’esprit de Noël, pour que chacun ait son moment de bonheur : marché de Noël, spectacle nocturne, sans oublier l’opération Magic Parent Solo qui permet à chaque parent « solo » de pouvoir s’offrir un petit surplus de plaisir !

Très belle fin d’année à toutes et à tous, et à très vite !

Votre Maire, Pascale MOREAU