English
Page d'accueil

Attention au monoxyde de carbone

Quelques conseils...

Un conduit de cheminée mal, voire pas, entretenu constitue un réel danger pour une habitation. Avec des températures actuellement situées entre - 10 et - 3 °C, les foyers rochelais comme ailleurs ont tendance à pousser le chauffage de leur maison. Alors qu'une bûche suffisait, on en met désormais deux ou trois. Sauf que cela n'est pas sans conséquences. « Plus on chauffe, plus la température des fumées augmente et plus le risque d'embrasement de la suie dans les conduits est important », indique un sapeur-pompier.

Non seulement, un conduit obstrué peut être à l'origine d'une intoxication par monoxyde de carbone. Mais il peut également prendre feu. D'où l'importance de ne pas mégoter sur l'entretien de sa cheminée. Ainsi, le ramonage du conduit de fumée (entre 35 € et 80 € selon la prestation) est obligatoire, une fois par an. Au minimum. Voici quelques autres conseils pour éviter tout sinistre : s'assurer que votre installation a été réalisée par un professionnel, nettoyer régulièrement le foyer. Utiliser du bois sec, afin d'éviter de créer trop de suie. Ne pas jeter de déchets dans le foyer, pour éviter les émissions de gaz toxiques. Et enfin, installer des détecteurs autonomes de fumée. Ces appareils coûtent 20 € et seront obligatoires en 2015. Penser également à aérer régulièrement votre habitation.